Published by cahoadmin at June 6, 2016

RESEARCH SPOTLIGHT: Hôpital Montfort

Dr. Koszycki is conducting a study at Hopital Montfort funded by the Ontario Mental Health Foundation to evaluate the effectiveness of mindfulness meditation.

Version française originale ci-dessous.

Research into an innovative way of treating social anxiety disorder: The experience of mindfulness meditation.

Good mental health and a positive feeling of emotional and spiritual well-being help a person to appreciate life and to deal with the many challenges of daily living. In contrast, mental health problems can significantly impair an individual’s daily routine. Social anxiety disorder is one of the most common psychiatric illnesses. According to a 2015 Statistics Canada report, nearly one out of 10 Canadians is affected by social anxiety disorder each year.

The intensity of the fear and the avoidance behaviour that result from social anxiety can cause significant psychological distress and have a great impact on the individual’s quality of life. While several studies have shown the effectiveness of certain therapies, there are fewer studies that look at new treatments that could also help persons with social anxiety to deal with their situations.

Dr. Diana Koszycki, holder of a mental health research chair from the Institut de recherche de l’Hôpital Montfort and the University of Ottawa, is a pioneer in treating social anxiety with an approach integrating mindfulness meditation and spiritual practices. Meditation based on full awareness (mindfulness) is a long-standing practice that teaches a person how to calm mind and body, to be more mindful of his or her experiences, to deal with unpleasant situations and to be more compassionate toward self and others.

With her research team, Dr. Koszycki is now conducting a study funded by the Ontario Mental Health Foundation, to evaluate the effectiveness of mindfulness meditation. The main goal of the study is to compare the effectiveness of two therapies for people affected by Social Anxiety Disorder – a mindfulness-based intervention versus cognitive behaviour therapy.

The project, which already involves 60 participants, has the potential to better document the effectiveness of mindfulness meditation as an innovative treatment for social anxiety disorder, and to create greater awareness of this treatment among socially anxious individuals.

 


Vers une façon novatrice de traiter l’anxiété sociale : l’expérience de la méditation axée sur la pleine conscience (« mindfulness »)

Une bonne santé mentale et un sentiment positif de bien-être émotionnel et spirituel permettent d’apprécier la vie et de composer avec les défis qui peuvent surgir au quotidien. D’un autre côté, des problèmes de santé mentale peuvent nuire de façon significative au fonctionnement d’un individu. L’anxiété sociale compte parmi les maladies psychiatriques les plus courantes. Selon Statistique Canada (2015), près d’une personne sur 10 est affectée par l’anxiété sociale chaque année.

L’intensité de la peur et les comportements d’évitement qui découlent de l’anxiété sociale peuvent engendrer une détresse psychologique importante et avoir un impact considérable sur la qualité de vie d’un individu. Bien que plusieurs études aient démontré l’efficacité de certaines thérapies, moins nombreuses sont celles qui se sont penchées sur de nouveaux traitements qui pourraient aussi aider les personnes atteintes d’anxiété sociale à faire face à ces situations.

Dre Diana Koszycki, détentrice d’une chaire de recherche en santé mentale de l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort et de l’Université d’Ottawa, est pionnière dans l’intégration de la méditation axée sur la pleine conscience et des pratiques spirituelles dans le traitement de l’anxiété sociale. La méditation basée sur la pleine conscience est une pratique ancienne qui enseigne à calmer l’esprit et le corps, à être plus conscient de ses expériences, à mieux faire face à des expériences déplaisantes et à être plus compatissant envers soi-même et envers les autres.

Avec son équipe de recherche, Dre Koszycki réalise actuellement une étude financée par la Fondation ontarienne de la santé mentale, qui a pour objectif d’évaluer l’efficacité d’une intervention fondée sur la méditation axée sur la pleine conscience. L’objectif principal de cette étude est de comparer l’efficacité de deux thérapies – une intervention basée sur la pleine conscience et une thérapie de groupe cognitivo-comportementale – auprès de personnes qui souffrent d’un trouble d’anxiété sociale.

Ce projet, qui a déjà recruté 60 participants, a le potentiel de mieux documenter l’efficacité d’un traitement novateur pour l’anxiété sociale, soit la méditation axée sur la pleine conscience et de mieux faire connaître ce type de thérapie aux individus avec un trouble d’anxiété sociale.

 

 

Hôpital Montfort is one of Ontario’s 24 research hospitals that contribute to a healthier, wealthier, smarter province. Look for other RESEARCH SPOTLIGHT posts on our Healthier, Wealthier, Smarter blog. To learn more about what’s needed to support Ontario’s health research enterprise, download our Policy Platform.

Hôpital Montfort est l’un des 24 hôpitaux de recherche qui contribuent à faire de l’Ontario une province plus saine, plus riche et plus informée. Vous pouvez lire d’autres articles (en anglais) sur la recherche dans notre blogue Healthier, Wealthier, Smarter. Pour en savoir plus sur ce qui est nécessaire pour appuyer l’entreprise ontarienne de recherche en santé, téléchargez notre plate-forme stratégique (en anglais).